[Napoléon Charles BONAPARTE, Prince de Canino (1839-1899)]

Lot 13
Aller au lot
150 - 200 EUR

[Napoléon Charles BONAPARTE, Prince de Canino (1839-1899)]

Dix-huit lettres autographes signées adressées au prince Napoléon Charles Bonaparte. Pierre Louis ARCHINARD, colonel du 1er régiment de tirailleurs algériens.
Huit Lettres autographes signées adressées de 1865 à 1868, in-8 et in-4 de trente pages. Armée d'Algérie au prince
Charles, dont six lettres (une incomplète) en tête du 1er régiment de Tirailleurs Algériens à Blidah. Au Prince et cher capitaine, lui souhaite une excellente traversée pour son retour en France. Lui dit qu'il rentre d'une inspection de détachement, le remercie de sa lettre, souhaite bientôt le revoir.
Parle des différents mouvements des armées, les Italiens, sur la bataille de Custoza, sur l'armée Autrichienne, la Prusse, sur la France et de «son peuple capitonné dans son luxe et ses intérêts, voulant à tout prix, même au prix de la honte, rester dans l'immobilisme.
Le génie de la France est essentiellement civilisateur, elle abdique du jour, où elle ne porte plus en tête des grands mouvements politique et sociaux, le flambeau de l'esprit humain...» Dit qu'ils sont mitraillés par des télégrammes contradictoires. Lui demande d'intercéder en sa faveur pour son avancement auprès du ministre des armées et de l'empereur. Il fut nommé général de brigade le 21.12.1866 et général de division le 9.11.1876. Carcassonne 17 mars 1868. Félicite le prince pour sa nomination d'officier d'ordonnance de l'Empereur. François
PIETRI (1835-1915). Deux lettres, deux pages in-8, cabinet de l'empereur 27 et 29 décembre 1867. L'informe que l'Empereur a accueilli favorablement la requête de Mr Prieur sous-lieutenant au 1er régiment de Tirailleurs Algériens.
CHASSELOUT-LAUBAT. Lettre signée, in-4. Ministère de la Marine, cabinet du ministre, Paris le 21 mai 1866. Au sujet d'une place de chirurgien de Louis Rodin Normand et une lettre in-8, du dit Rodin Normand. Demandant au prince son soutien auprès du ministre de la marine. Auguste Pierre
Walbourg GEMEAU (1790-1868). Lettre du 5 octobre 1865, in-4. Il sollicite une place de receveur de Béziers pour son gendre.
Joint: Quatre lettres concernant l'Algérie coloniale. Guillaume
Stanislas MAREY MONGE. Lettre signée avec apostille autographe, une page in-4. Medéah 29 avril, au colonel
Renault, lui dit qu'il est nécessaire «...la rentrée de votre colonne.
Le Prince a pris le 27 le commandement direct des colonnes du sud, il a dû vous donner des ordres pour retourner dans votre subdivision...». Lettre de deux pages in-8, parquet du procureur- général, Alger, le 24 janvier 1871. Le procureur dit qu'il rentre au pays. Lettre d'une page in-4, en tête de la mairie d'Oran du 13 août 1881, au sujet de la concession des eaux de la ville de Brédéah. Paul BOULET (1824-1899). Intéressante et longue lettre autographe signée de huit pages in-8, en tant qu'inspecteur d'académie à Alger en 1851. Alger, le 15 septembre 1851. Sur l'attitude des généraux, les massacres et destructions des villages, sur une expédition du général
Arnaud, sur les maladies, le manque de professeurs, sur la religion et sur les «indigènes». Cinq lettres de 1865 d'Antoine
RICHARD (du Cantal, 1802-1891), dont trois à en-tête de la Société Impériale Zoologique d'Acclimatation. Une lettre adressée à Campello et une copie de lettre en-tête de la Société
Zoologique, sur l'enseignement à organiser sur la science du cheval et des haras
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue