Charles Augustin SAINTE-BEUVE (1804-1869)

Lot 14
Aller au lot
100 - 150 EUR
Laisser un ordre
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Charles Augustin SAINTE-BEUVE (1804-1869)

Manuscrit autographe, signé en-tête. Deux pages in-4, d'une écriture fine et serrée avec corrections. Intéressant essai sur les lois humaines, l'origine et la génération des lois. Sainte- Beuve conclut «...une bonne loi prescrit des choses raisonnables, dont l'homme apprécie toujours la justice et la vérité; car une bonne loi comme on a pu le conclure de l'exposition que nous avons présentée, n'est que l'expression fidèle des besoins du temps. Or, l'homme comprend ce dont il a besoin. La loi une fois comprise, l'homme est obligé; mais en même temps il est si peu contraint que sa volonté peut se diriger dans le sens contraire à la loi; et l'enfreindre d'une manière plus ou moins criante. La violation d'une loi est donc un crime puisqu'elle est l'action d'un être qui se fait mal à lui-même, déprave sa nature. Tel est le véritable et unique fondement de l'obligation...». On joint, le texte dactylographié sur cinq pages in-4
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue