LIVRES du XXe SIÈCLE, TABLEAUX, MOBILIER et OBJETS D’ART

jeudi 15 mai 2008 13:30
DROUOT RICHELIEU – SALLE N° 9
Informations sur la vente
(Lots n° 351 à 702) EXPOSITIONS PUBLIQUES Mardi 13 mai de 11H à 18H Mercredi 14 mai de 11H à 12H : nos 1 à 518 Jeudi 15 mai de 11H à 12 h : nos 519 à 700 Experts Mr Guy MARTIN Pour les livres 1 à 518, 526 à 529, 537, 538, 539 Exposition préalable sur rendez-vous d’une sélection des ouvrages Cabinet TURQUIN Pour les tableaux anciens 543, 544, 547, 548, 560, 561, 564, 567, 568, 572, 573 Mr Roland LEPIC Pour les meubles 666, 667, 669, 672, 674, 677, 678, 680, 683, 684, 685, 686,687, 699 Mr Cyrille FROROISSART Pour les céramiques 632, 633, 634, 635, 636, 637, 640, 641, 643, 644, 673 Mme Lucie SABOUDJIAN Pour les éventails 574 à 589 Mr Denis CORPECHOT Pour la montre 660 Mr Raphaël MARAVAL Pour les coiffes 590 à 606
Conditions de ventes
Elle sera faite au comptant. Les acquéreurs paieront, en sus des enchères, par lot et sans dégressivité les frais suivants : – 16,5 % + T.V.A. (T.V.A. 19,60 % pour les oeuvres originales et 5,5 % pour les livres) Conformément à la loi, les indications portées au catalogue engagent la responsabilité du Commissaire-Priseur et de l'Expert, compte tenu des rectifications au moment de la présentation de l'objet et portées au procès-verbal de la vente. À défaut de paiement en espèces ou par chèque, l'objet pourra être remis en adjudication sur folle enchère immédiatement ou à la première opportunité. En cas de paiement par chèque non certifié, le retrait des objets pourra être différé jusqu'à l'encaissement du chèque. Une fois l'adjudication prononcée, les objets adjugés sont placés sous l'entière responsabilité des acquéreurs, le magasinage de l'objet n'engage pas la responsabilité du Commissaire-Priseur. Les demandes d'enchères par téléphone ne seront pas acceptées pour les lots estimés à moins de 250 €. L'expérience montrant qu'à de nombreuses reprises les communications téléphoniques ne sont pas toujours possibles lors du passage des lots, toute demande d'enchère téléphonique pré-suppose UN ORDRE D'ACHAT À L'ESTIMATION BASSE PLUS UNE ENCHÈRE, au cas où la communication est impossible pour quelque cause que ce soit. Les expositions permettant de se rendre compte de l'état des objets présentés, aucune réclamation ne sera acceptée après l'adjudication prononcée.