Jacob JORDAENS (Anvers, 1593 - 1678)

Lot 18
Got to lot
Estimation :
40000 - 60000 EUR
Result without fees
Result : 38 000EUR
Jacob JORDAENS (Anvers, 1593 - 1678)
Etude de chasseur sonnant du cor Papier marouflé sur toile. Manques et restaurations anciennes. 57 x 55 cm Jordaens est l'un des trois grands maîtres de la peinture baroque anversoise, avec Rubens et Van Dyck. Ses esquisses, peintes ou dessinées, sont peut-être les oeuvres les plus révélatrices de son talent. Notre chasseur à mi-corps souffle dans un cor, ses joues gonflées et rougies trahissent l'effort qu'il fournit. La spontanéité du geste, la vivacité des couleurs et la liberté de la touche donnent force et puissance à cette image très expressive. Notre huile sur papier, découpée et marouflée sur toile, est d'une technique similaire à celle de la Tête de vieille femme exposée à Londres en 1991 (25,2 x 19,2 cm, Londres, Chaucer Fine Art, 1991, n°20), motif repris dans Le satyre et le paysan du musée royal de Bruxelles (inv. 6179, toile, 188,5 x 168 cm). Le sonneur de cor est, lui, une étude pour la tête du Chasseur avec sa meute, conservé au musée des Beaux-Arts de Lille (toile, 79 x 120 cm, signé et daté 1635; cf. [Expo. Anvers,1993] Jacob Jordaens, peintures, tapisseries, cat. A 49, pp. 164-165, repr.). La découverte de cette étude étaye l'attribution à Jordaens proposée pour la Tête de Triton conservée au Staatliche Museen de Berlin (craie noire et fusain, 25,4 x 23,2 cm cf. Roger A. d'Hulst, Jordaens drawings (Bruxelles, 1974) T.IV, N°458-B12, repr.). L'embouchure visible sur le dessin trouve tout son sens dans la naissance de l'embouchure du cor de notre personnage (ill. 1). Ces études de têtes jouent un rôle important dans le processus créatif des oeuvres de Jordaens. Réalisées pour la plupart entre 1619 et 1627, elles permettent de penser qu'à cette époque il ne peignait pas sur toile sans avoir recours à cette étape intermédiaire. On peut encore citer Trois femmes et un enfant (papier marouflé sur bois, 32 x 62 cm, Bucarest, Muzeul de Artà), dont on retrouve deux personnages dans une toile conservée au Statens Museum for Kunst de Copenhague, Pierre trouva
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue