ROUMANILLE (Joseph) 1818-1891 Écrivain cofondateur... - Lot 57 - Brissonneau

Lot 57
Go to lot
Estimation :
150 - 200 EUR
Result without fees
Result : 250EUR
ROUMANILLE (Joseph) 1818-1891 Écrivain cofondateur... - Lot 57 - Brissonneau
ROUMANILLE (Joseph) 1818-1891 Écrivain cofondateur du"Félibrige". Réunion de 3 lettres autographes, signées à Félix GAUTIER. Avignon, 1855-1858; 7 pages ½ avec une adresse et une enveloppe. Avignon, 24 Janvier 1855: Il le félicite pour ses fiançailles et son prochain mariage."Tu ne peux t'imaginer mon cher NOVIO, le plaisir que m'a fait la bonne nouvelle que tu m'a annoncé hier dans le petit cabanon de ma retraite... Je ne doute pas un seul instant des vertus de celle que tu as choisie pour compagne: QUAN SE RESSIMBLO S'ASSIMBLO. BRAVO! et soit aussi heureux, mon digne ami, aussi FÉLIX que tu le mérites... C'est dire que je brûle d'envie de pouvoir goûter TOUN PAN DE NOÇO... Je féliciterai Just et Albert sur la thèse qu'ils ont chacun soutenue et dont ils ont bien voulu me faire hommage, si j'étais capable d'apprécier ce genre d'exercice, et ce latin mirobolant, et ce français si raide et si dur. Je puis toutefois les féliciter d'avoir su conduire en bon port leur barque d'étudiants et de s'être mis à même de cueillir les fleurs d'une étude... J'ai vu avec plaisir en ma qualité de FÉLIBRE, qu'Albert n'avait pas perdu sa Muse dans le dédale où il vit... Albert est un coeur et un esprit d'élite: RAÇO ROUGE... Eh bien! donc, nous te fêterons, nous t'embrasserons, nous te chanterons, nous te FELIBRERONS! Depuis quelque temps, je vais de noce en noce, et de mieux en mieux. La Providence a des vues sur moi, elle veut que je contracte le goût du MATRIMONIUM. Gière est tout accablé de son bonheur, il est noyé dans le miel de sa lune. C'est admirable". - 11 Avril 1856: sur la mort du père de son correspondant:"pleurez-le, pleurez-le beaucoup, car il vous aimait beaucoup, autant que vous l'aimiez. Ces larmes soulagent, alors surtout qu'on les verse au prix de la croix du bon Dieu... J'unirai mes prières aux vôtres, je prierai pour le mort et pour les survivants, afin que le mort ait le repos, et les survivants la résignation et l'espérance". - Avignon, 6 Juin 1858. Sur un autre deuil:"et j'en ai pleuré co
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue