CHARPENTIER (Gustave).

Lot 42
Got to lot
Estimation :
700 - 900 EUR
CHARPENTIER (Gustave).
1860-1956. - Réunion de 9 lettres ou billets autographes, signés, 2 cartes autographes, dont une signée, 1 note autographe, une signature autographe (fin de lettre), 4 cartes de visite dont 2 autographes, avec 8 enveloppes dont une au nom de Sacha Guitry et les autres au nom de Robert Moussard. Correspondance amicale ou de travail. 1949 : " Il me semble indispensable que l'un de vous se trouve tantôt avant 2 H 1/2 66 bd Rochechouart (son domicile) est-ce possible ? Je le souhaite vivement pour renouveler la mise en scène des précédentes ambassades. Se munir du stylo - votre ". - " Ici le vent a cessé qui menaçait d'emporter la maison. La pluie continue plus turbulente que celle chantée par Debussy sur les vers de Verhaeren ". - 1950 : " Le Docteur décidemment me trouve apte au départ. Je me résigne malgré la fatigue de la magique péniciline, qui m'a une fois de plus tiré d'embarras ". - 1940 : " Je voudrais connaitre ce que font en ce moment les auteurs de ces dames A.C.V. dont l'affiche décore en ces jours un cinéma de ma retraite... Avez-vous des projets prochainement réalisables. Trébor toujours régnant vous offre-t-il une de ses scènes pour une Première dont nous nous réjouirons ? Les restrictions ne sont-elles pas défavorables à vos santés ?... Ségala a repris sa place aux lyriques. Louise et Faust lui offrirent l'occasion de nouveaux triomphes, dont, hélas, la presse n'a fait aucune mention. Les communiqués même des théâtres oublient d'avertir le public de cette rentrée intéressante. Ses débuts dans le Faust mériteraient certes d'être signalés au moins autant que ceux de la Môme P[iaf] quelque part. Si l'Art lyrique, et ont peut dire si tous les Arts ne sont plus défendus par ceux qui détiennent la charge et en tels moments, c'est vraiment témoigner que nous méritons notre sort ! J'exagère mais tout de même... ". - 1946 : " Je suis toujours très occupé d'autre chose que de musique... ". - " J'apprends que M. Forestier part Vendredi, il me faudrait donc lui re
My orders
Sale information
Sales conditions
Return to catalogue